Écart d’attentes

away-542479_1920.jpg Comme je vous l’ai dit, je me suis inscrite sur meetic car je suis prête et j’ai envie de vivre et de construire une relation amoureuse.

Dimanche dernier, j’ai rencontré un homme. Cela faisait une semaine que nous discutions par sms et cela se passait bien. J’avais plutôt hâte de le rencontrer.

La rencontre a été sympathique mais je n’ai pas retrouvé cette complicité qui s’était instaurée à l’écrit. Néanmoins j’étais prête à prendre le temps, à le découvrir et à passer outre le fait qu’il ne m’attirait pas.

A priori, je lui avais bien plu. Il trouve mon intellect atypique. Mais il a surtout eu un éveil sexuel assez intense à la vue de mon corps. Il me l’a clairement signifié lundi par sms. Presqu’au point de ne penser qu’à ça. Je lui avait clairement dit qu’à prioiri je n’avais pas d’attirance pour lui. Néanmoins, pourquoi ne pas laisser la porte ouverte ?

Il voulait me peindre et aussi prendre des photos. Je me suis dit pourquoi pas. Il attendait vraiment que je me lance pour les photos de suite. N’étant pas d’humeur badine (voir mon article Se mettre à nu), j’ai refusé. Un peu déçu, il me relance le mardi. Je lui dis que ce n’est toujours pas le moment. Or pour lui on peut être triste et badine.

Mais moi je ne veux plus retomber dans mes travers où le sexe masquait en partie mes sentiments (même si le fait d’accepter de prendre des photos pour lui peut être considéré comme un de mes travers. Il ne me plait pas, et lui ne veut que mon corps. Pourquoi j’accepte ça ? Le « mieux vaut ça que seule »…).

Je refuse et poursuis la conversation. Au fur et à mesure, je ressens qu’il y a quelque chose qui me chagrine. Notamment parce qu’il reste vague. Or nous avions basé nos échanges sur la communication. Et là, il n’y en avait pas. Mais je suis patiente et par des chemins détournés, j’arrive à avoir le fond de sa pensée. Bien mal m’en a pris (même si au final, c’est une bonne chose).

J’ai découvert que nous n’avions pas du tout les mêmes attentes. Ayant été franche dès le début, il savait que j’avais quelques rendez-vous sans lendemain. Qu’en fait, je n’avais même que ça. Néanmoins, dès le début, je lui avais dit à quel point cela m’agaçait et me rendait malheureuse. Que j’aimerais qu’on s’intéresse à ma personnalité et non qu’on ne se limite qu’à mon corps. Sauf que cela n’avait pas du tout été si bien compris par lui. Je me dis même plutôt qu’il l’a occulté car cela ne l’arrangeait pas.

En effet, pour lui, n’ayant que des relations sexuelles, il « pensait » que je ne souhaitais que ça.

Cela m’a vraiment blessé. Outre le fait qu’il ne soit intéressé que par mon corps (tout en insistant sur le fait que mon cerveau fait partie de l’intérêt qu’il a pour moi), il m’a informé qu’il n’était pas amoureux de moi. En une semaine, cela me semble plutôt normal. Mais il m’a annoncé qu’il ne pourrait jamais tomber amoureux de moi. Sans être pour autant capable de me dire pourquoi.

Et bien que cet homme n’ait objectivement pas de place ou d’importance dans ma vie, cela m’a vraiment affecté.

Je me demande depuis ce qui cloche chez mi. Pourquoi les hommes ne s’intéressent pas à ma personnalité, à ce que je peux offrir. Pourquoi ne voient-ils que ma liberté sexuelle ? Dois-je mentir là dessus ? Est-ce que cela montre trop d’indépendance (comme si nous pouvions être trop indépendant…) ?

Est-ce que du coup en parlant ouvertement de sexe et en assumant les relations sans lendemain cela donne comme un signal à l’homme qu’il va pouvoir avoir une « bonne » partie de jambes en l’air (et encore, …) ? Est-ce pour cela que j’accepte les miettes qu’ils me donnent ? Parce qu’ils n’acceptent que cela et que je me dis « au moins, j’aurai ça » ?

Alors, certes, la majorité soutient qu’ils apprécient que j’ai un minimum de conversation. Mais n’est-ce pas ainsi qu’ils se rassurent : « au moins, je ne couche pas avec une poupée mais avec une humaine pas trop bête et pas trop exigeante dans le sexe en plus » ?

Je me sens perdue. Mais je sens que j’ai un véritable travail de bienveillance et d’exigence à faire. Bienveillance envers moi : je n’ai pas à accepter les miettes et de me brader ainsi. Exigence : ne donner qu’à ceux qui vraiment en valent la peine, ce qui veut dire ne pas tout donner de suite. Cela va me demander un véritable travail personnel et intime. Mais il est temps de changer cette dynamique.

Une réflexion sur “Écart d’attentes

  1. etoile31 dit :

    Meetic!!! Ça alors!!! Il y a tellement d’univers d’échanges ouverts, étonnant de s’inscrire sur de telles plateformes tarifées… il en existe de bien plus belles(pour beaucoup qui disparaissent rapidement, où les échanges sont créées à partir d’affinités, autres que sexuelles, même si la sexualité est toujours au centre des intentions de rencontres, votre réaction est très détaillée, on y lit immédiatement l’incompatibilité, la réussite, lorsqu’elle se produit est parfois Fantastique et Merveilleuse, j’ai de quoi témoigner,

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s